L’avis de Palaiseau Autrement Les contributions de l’association

 

A chaque étape du projet, l’association Palaiseau Autrement s’est exprimée au sein du conseil municipal et en public.

Les orientations d’aménagement

Déclaration de l’association Palaiseau Autrement consignée dans le registre d’enquête publique de l’aménagement du secteur de la SFIM

- Concertation La phase de concertation préalable à ce projet nous apparaît démagogique dans la mesure où elle consiste en la présentation sur quelques panneaux de grandes orientations qui ne décrivent pas des projets de réalisations, mais seulement des périmètres et une série d’intentions politiquement correctes mais vagues. Ceci est de nature à dérouter les Palaisiens et on peut se poser des questions sur la validité de cette enquête.

- Périmètre

1. L’inclusion du triangle situé à l’intérieur de la rue Mirabeau, de l’avenue des Alliés et du boulevard Bara dans le seul but d’y faire passer une voie piétonne ne se justifie pas. Nous demandons qu’il sorte de ce périmètre

2. L’extension du périmètre à l’est de l’Avenue des Alliés, au-delà de la propriété de l’ancienne SFIM ne se justifie pas et est de nature à créer des nuisances pour les habitants à un coût élevé pour la collectivité. Nous demandons que la zone pavillonnaire concernée sorte du périmètre de l’opération.

- Contenu du projet

Sous-Préfecture La nouvelle sous-préfecture intégrant un parking est un élément structurant dont nous souhaitons l’implantation dans ce secteur. On ne voit pas comment le projet concerné par l’enquête peut être raisonnablement conçu tant que l’hypothèque sur cette implantation n’est pas levée. Si l’Etat abandonnait cette perspective, le schéma du secteur devrait être totalement repensé pour proposer une organisation de l’espace différent.

Activités La part réservée à l’activité (bureaux, structure d’accueil) peut représenter env. 1/3 de la surface du projet. Le maintien d’une zone d’activité en plein centre ville se justifie par les modes de financements du projet. Une partie dédiée aux artisans est à prévoir. Il y a actuellement pénurie de locaux pour les artisans de Palaiseau et ceux-ci sont obligés de déménager vers les communes voisines.

Logements Environ 50% de la surface potentielle devrait être consacrée au logement : toutefois, nous souhaitons que la part réservée au logement permanent soit accrue par rapport au logement temporaire (chercheurs, étudiants) afin de pouvoir conserver un équilibre des types d’habitats proposés (minimum de 30% de logement sociaux).

- Environnement Circulation

Le trafic automobile Revoir la circulation routière entre les axes importants (Av. M. Berteaux, Av. des Alliés), mais aussi les sorties des résidences du secteur est primordial. Les études d’aménagement devront détailler les flux potentiels qui seront pris en compte à partir de comptages du trafic actuel, effectués sur des périodes représentatives et complétés par des estimations du trafic induit non seulement par les autres projets inclus dans le futur PLU de Palaiseau, mais aussi ceux envisagés sur le plateau et les villes voisines.

Les circulations douces Améliorer les circulations douces, c’est à la fois trouver une solution sur la liaison cyclable le long de la future voie du transport en commun qui est interrompu pour l’instant dans ce secteur, trouver une solution vers la gare de Palaiseau, et participer au maillage du secteur (vers RD 117 et coulée verte). Outre la continuité des tracés, l’aménagement de parcs à vélo sécurisés et le traitement des franchissements de voies devront être intégrés au projet.

Les parkings Situé à proximité de deux gares importantes (celle de Palaiseau et celle du TCSP) et proche du centre ville, ce secteur est une zone clé pour limiter la circulation urbaine en offrant le plus possible de places de parking, fatalement souterrains. Mais les entrées et sorties de ces parkings auront une influence importante sur la circulation locale qui est à étudier sérieusement. Il serait aussi souhaitable que les résultats de cette étude soient soumis à la concertation la plus large possible. Pour être efficients ces parkings doivent offrir un accès piéton facile et pratique aux deux gares concernées.

- Coordination avec les autres projets du secteur Cette opération doit être conçue en prenant en compte l’environnement des autres projets du secteur : création du transport en commun en site propre et de l’arrêt à desservir, modification des voiries, création de deux giratoires de part et d’autre de la liaison CD36-A10, démolition / reconstruction du pont dans une nouvelle orientation.

Ce projet doit aussi participer à l’amélioration esthétique et fonctionnelle de l’axe avenue des Alliés / avenue de Stalingrad en rééquilibrant la part et la surface prise par la voiture au profit des circulations douces et des espaces naturels. Il est donc impensable de le mener sans une coordination étroite avec les études et réalisations prévues pour l’Avenue des Alliés et l’Avenue de Stalingrad.

Il est aussi nécessaire d’y intégrer des éléments verts (petits parcs ou trames vertes).

L’ensemble du secteur doit rester dans des objectifs de densification et de hauteur raisonnable pour la ville. Nous souhaitons que plusieurs avant-projets soient étudiés de ce point de vue et soumis à la concertation avant toute réalisation. En effet, un faux pas dans ce domaine à cet endroit peut défigurer définitivement l’image de la ville. Le patrimoine architectural

Les projets doivent intégrer les éléments anciens du patrimoine, (meulières et parties typiques et originales de l’usine de la SFIM), mais aussi pouvoir prendre en compte l’esprit palaisien (cours, sentes, passages, etc.).

- Modalités Le projet devra être équilibré financièrement. Pour cela, il doit limiter les rachats et préemptions au strict minimum indispensable. De plus, la recherche de l’intérêt public doit se soucier des réalités individuelles. On ne peut que mentionner encore ici qu’il nous paraît impossible que ce projet soit étudié en détail tant que l’hypothèque de l’implantation de la sous-préfecture n’est pas levée.

Enfin ce projet doit être mené de façon participative en intégrant tous les acteurs de notre ville à chaque étape de sa réalisation.

Les objectifs d’aménagement

Dans le Petit Palaisien n°12 , nous précisions que « nous pensons qu’activités et logements doivent s’équilibrer dans cette zone privilégiée (proximité du centre et des réseaux de communication), qu’il faut limiter la hauteur des constructions en front de rue à deux étages de façon à conserver l’identité de la ville et qu’il est souhaitable de préserver la maison principale en meulière pour une activité municipale ».

Le programme d’aménagement

A cette étape du projet, l’Association a regretté que le projet d’AM Environnement ne soit pas retenu, car il nous semblait mieux répondre à nos objectifs. Dans le Petit Palaisien n°14 nous proposions que la phase de négociation soit mise à profit pour améliorer l’intégration du projet dans le quartier existant, limiter les emprises de voiries, valoriser les espaces publics et préserver des éléments de mémoire et du patrimoine (éléments architecturaux du site industriel).

About Palaiseau Autrement