Le film de l’actualité Palaisienne (10) 1 -29 juillet 2008

1er juillet
La première séance du Comité technique paritaire (CTP) de la mandature a été marquée par le mécontentement des représentants des personnels. Délégués CGT et CFDT ont unanimement regretté que les thèmes qu’ils souhaitaient voir aborder soient, dès l’ordre du jour, l’objet de commentaires empêchant toute discussion. Le Comité technique paritaire est composé, en nombre égal, de représentants des 600 employés communaux et d’élus du Conseil municipal.

2 juillet Aux 3° assises de la Vallée scientifique de la Bièvre (VSB), F. Lamy a proposé un protocole de coopération entre cette structure territoriale (dont le rôle est de faciliter le transfert des savoirs au service du développement économique) et le Plateau de Saclay.

Lire l’article (pages 10 et 11) du journal d’Arcueil.

3 juillet Convoquées à la hâte dans les derniers jours de juin, une quarantaine de personnes (sur 100 inscrits) ont assisté à la présentation des ateliers d’urbanisme consacrés à l’aménagement du plateau de Palaiseau (quartier du lycée et haut-Pileu). Ils se dérouleront de septembre à décembre. 4 thématiques retenues (habitat, équipements, espace urbain et aménagement durable) avec, pour chacune, 1 ou 2 conférences initiales (ouvertes à tous) et des séances de travail regroupant 15 inscrits, 2 élus et des techniciens. Un espace contributif devrait être créé sur le site internet de la CAPS dès la rentrée. La prise en compte de leurs propositions permettra d’apprécier la réalité de la démarche participative annoncée.

4 juillet Un groupe de participants aux Conseils de quartiers (période 2001-2008) a pris l’initiative de se réunir pour échanger sur leur action, les difficultés rencontrées et formuler des propositions d’amélioration. Une initiative intéressante alors que la nouvelle municipalité tarde à annoncer ses intentions dans ce domaine.

5 juillet Lors des Assises de la Métropole qui rassemblaient élus de gauche et de droite le 25 juin, 5 présidents de conseils généraux (77, 91, 93, 94 et 95) ont réclamé notamment la solidarité financière entre collectivités franciliennes. Lors de cette séance, C. Blanc (secrétaire d’Etat à la région Capitale) a dévoilé des intentions nouvelles… et souvent contradictoires avec les positions affirmées des élus : selon lui, ce ne sont pas les transports en commun qui feront l’attractivité du plateau de Saclay, il faudrait plutôt construire… des routes pour les voitures électriques. Pavé dans la mare ou coïncidence ? Renault annonçait quelques jours plus tard que les véhicules électriques feraient partie de son catalogue dès 2011.

Lire l’article de Libération

6 juillet A l’initiative de l’élu Vert du Conseil municipal, Ingrid Bétancourt avait été nommée cityenne d’honneur de la Ville et un arbre a été planté dans le parc de la mairie pour symboliser sa lutte en détention. L’annonce de sa libération n’a pas suscité de manifestation publique à Palaiseau.

7 juillet Une réunion préparatoire à la création d’un Agence d’urbanisme commune aux 4 communautés du secteur (Versailles-Grand Parc, St Quentin en Yvelines, Europ’Essonne et CAPS) était annoncée aujourd’hui à Versailles…

8 juillet L’ancienne ministre Corinne Lepage (Cap 21-Modem) dénonce la décision de N. Sarkozy de construire un second réacteur de type EPR, en raison du « fléchage de l’immense majorité des crédits publics vers le secteur nucléaire et le CEA [qui] privent de moyens des pans entiers de la recherche française en particulier dans les nouvelles énergies et focalisent par exemple sur le plateau de Saclay, les moyens qui auraient pu aller vers les universités ».

9 juillet 4 journalistes locaux (Parisien, Républicain, Boocan et Téléssonne) effectuent sur « Téléssonne » un bilan politique de l’année. Ils constatent que la dynamique « internet » née à l’occasion des élections municipales dans de nombreuses villes a survécu au scrutin et donne une nouvelle vitalité à la politique locale. Dans leur analyse, ils passent sous silence les secteurs du plateau de Saclay, des vallées de l’Yvette et de la Bièvre : sans intérêt ou sans surprise pour ces observateurs ? Ils procèdent, en fin de l’émission, à un décryptage des nouveaux équilibres dans la majorité socialiste du Conseil général : l’apparition de « jeunes personnalités montantes » traduirait l’influence de certains ténors nationaux.

www.telessonne.fr Rubrique émissions/archives, Attitude éco et politique, 9 juillet

10 juillet Lors de sa réunion d’hier, le conseil municipal a décidé de confier le secteur G. Vinet à un aménageur chargé de réaliser 130 logements (dont 1/3 locatifs sociaux), 2 commerces, 2 salles à vocation associative, un « caveau » adapté à la pratique des musiques amplifiées et 80 places de stationnement. Le projet doit être coordonné avec celui du Conseil Général de réaménagement du carrefour. L’emprise de terrain (10.000 m²) correspond à l’ancienne chapelle, la salle G. Vinet, son parking et les 2 pavillons déjà acquis par la Ville. La commission « aménagement » sera chargée d’étudier les candidatures avant un nouveau vote pour désigner le candidat sélectionné qui devra respecter différents critères en termes d’aménagement durable.

Ce projet n’a, à ce jour, fait l’objet d’aucune concertation avec les habitants à travers leurs Conseils de quartier. Il n’a d’ailleurs jamais été présenté publiquement. Concernant les besoins de salles pour l’activité des associations, les seules études sérieuses remontent à 2002 : elles se déroulaient alors dans un contexte bien différent puisqu’il s’agissait de donner à la salle G. Vinet la vocation d’une salle de spectacle permanente, projet aujourd’hui abandonné. Une analyse plus précise permettrait peut être d’apporter des réponses plus adaptées à leurs besoins actuels ? Enfin, lors des débats du Conseil municipal, la procédure retenue, jamais utilisée auparavant, n’a pas été justifiée.

11 Juillet « Plan Campus : le plateau de Saclay passe au rattrapage » : c’est ainsi que de nombreux quotidiens ont annoncé l’acceptation du la candidature de 21 établissements scientifiques du secteur. En mai dernier, la ministre de la recherche leur avait reproché une trop grande dispersion. Aujourd’hui c’est un dossier unique qui énonce 5 priorités :

  • développer les axes stratégiques de recherche par des regroupements de laboratoires ;
  • conforter autour de ces thématiques un enseignement supérieur à forte attractivité internationale ;
  • développer l’innovation (grandes entreprises internationales et PME/PMI) ;
  • rénover l’immobilier des établissements existants ;
  • aménager un Campus avec de nouvelles infrastructures immobilières et de transport aptes à développer les échanges et la convivialité entre les établissements.

Ce projet prévoit l’urbanisation de 260 ha entre Polytechnique et le Moulon et vise l’accueil de 50% d’étudiants et chercheurs supplémentaires d’ici 2015. Son estimation financière est d’env. 4 milliards d’euros (dont 2 seraient déjà acquis) :

  • 0,9 milliard d’€ pour la rénovation (dont 500 millions pour la faculté d’Orsay) ;
  • 2 milliards d’€ pour la création de nouveaux établissements ;
  • 1,1 milliards d’€ pour les réseaux, centres de vies, logements étudiants et autres équipements sportifs et culturels.

Le montant de l’aide du Plan Campus n’est pas connu (il sera détaillé après une nouvelle étape architecturale de 6 mois) mais, hormis une part provenant de la privatisation d’EDF, le financement principal reposera sur le dispositif de « Partenariat-public-privé » permettant la construction par un opérateur privé d’un équipement dont l’Etat s’engage à payer un loyer d’occupation pendant 25 ans.

12 juillet Comme de nombreux Palaisiens, nous nous sommes réjouis de la reprise d’activité de la librairie « la Fontaine aux livres » en centre ville. Sous son ancienne enseigne, l’équipe dynamique qui l’animait savait être présente dans les événements scolaires, culturels ou associatifs et faire partager son intérêt pour la lecture. La municipalité annonce (Palaiseau mag’ n°127, juillet-août 2008, p.29) qu’elle s’attachera « à donner corps à un projet d’animation culturelle autour de la librairie par l’organisation de soirées débats ou la mise en place d’un bar littéraire ». Cette nouvelle action municipale redynamisera-t-elle l’action de la Médiathèque, établissement public culturel situé en face et qui, depuis son transfert à la Communauté d’agglomération semble souffrir d’une baisse de vitalité et d’initiatives ?

15 juillet Sur le réseau de l’agglomération d’Evry, 250 stations et l’ensemble des bus sont désormais équipés d’un système d’information en temps réel, seul moyen de reconquérir le public pour les bus. Nous en sommes loin sur le réseau de la CAPS qui mettra encore 2 ans pour équiper l’ensemble des arrêts de… poteaux indicateurs avec horaires papier.

16 juillet A la lecture du « Rapport d’activité 2007 des services de l’Etat », on découvre que la Direction départementale de l’équipement « a anticipé l’émergence de projet de grande ampleur sur ce territoire [l’OIN Massy-Saclay-St Quentin] en conduisant deux études visant à éclairer les problématiques d’aménagement, l’une sur la densification des tissus existant dans les secteurs des gares des vallées de la Bièvre et de l’Yvette et l’autre sur le fonctionnement du système de déplacements et les enjeux d’organisation à l’horizon 2015 ». Alors que ce rapport vante « la concertation publique auprès des populations et des élus locaux » aucune information n’a filtré sur ces études, les constats ni les préconisations.

Dans le même document, on apprend que 1547 logements sociaux intermédiaires ont été construits en Essonne en 2007 dont… 862 dans le cadre de la réhabilitation et l’extension de la résidence étudiante de l’École Polytechnique.

18 juillet La ville met en place un « numéro vert » pour signaler les retards dans la réception du Palaiseau mag’… Gageons qu’il servira, avant tout, à permettre aux Palaisiens de savoir quand débute la distribution de leur mensuel.

21 juillet Dès la rentrée, le Syndicat intercommunal de traitement des ordures ménagères (SIOM) proposera à 100 foyers volontaires un lombricomposteur. Ce matériel permet de valoriser les déchets de cuisine en produisant un engrais naturel pour les plantes vertes. Le travail de décomposition est effectué par des vers de compost. Il peut être installé sur un balcon ou dans un petit jardin (moins de 100 m²).

23 juille tDans les années 2000, un grand nombre de collectivités ont renégocié leurs emprunts souscrits antérieurement à des taux très élevés. Selon le journal Le Monde, les finances locales risquent d’être fragilisées par le remontée des taux du crédit surtout car de nombreux banquiers ont inclus des clauses de remboursement risquées.

25 juillet Au Centre de rétention administrative de Palaiseau (Essonne), les étrangers en instance d’expulsion ne sont plus transportés par les véhicules de la police nationale mais par une société de transports privée. Les syndicats de Police UNSA et FO s’inquiètent de l’abandon des missions régaliennes de l’Etat.

 

 

27 juillet La nouvelle technologie « Carriocas », développée par Alcatel-Lucent au sein du pôle de compétitivité du plateau de Saclay, devrait permettre des débits quatre fois plus rapides sur les réseaux de fibres optiques existants. Ainsi, les centres de recherches pourraient accéder en temps réel au supercalculateur du CEA de Saclay.

 

28 juillet Le cablo-opérateur Numéricable semble bien décidé à prendre de vitesse ses concurrents pour développer un réseau de fibre optique dans la petite couronne parisienne où le raccordement des immeubles est un marché convoité. Par contre, dans notre secteur, où Numéricable est présent avec un réseau ancien à base de fils de cuivre, il ne semble pas manifester la même précipitation à améliorer la desserte d’un habitat, trop diffus donc moins rentable pour lui. Le réseau câblé de Palaiseau fait partie du SIVIC (syndicat intercommunal) avec Massy, Igny, Les Ulis, Bièvre et Chilly-Mazarin.

About Palaiseau Autrement