Le film de l’actualité Palaisienne (14) 16-31 octobre 2008

par Palaiseau Autrement

16 octobre Pour réaliser son extension, l’ONERA vient de démolir l’entrée historique du fort de Palaiseau, construit au lendemain de la guerre de 1870. Difficile de croire que personne n’était au courant, lorsqu’on sait que cette construction a été rendue possible par une modification des limites de zones boisées lors du vote du PLU.

17 octobre « A la rencontre des prix Nobel » : les expos, conférences et débats proposés par Scientipole, savoirs et société, l’association créée par la CAPS pour développer la culture scientifique, se dérouleront en novembre et décembre dans le cadre de la Fête de la Science.

18 octobre L’Agenda 21 du Conseil Général de l’Essonne s’expose à l’occasion du 400e anniversaire de la création de Québec.

19 octobre Les associations des locataires du Clos de Pileu et du Haut Pileu manifestaient hier pour dénoncer l’implantation de l’arrêt de bus « Lycée » de la nouvelle ligne en site propre. En vain, ils ont rappelé leur revendication d’un rapprochement vers la passerelle du Pileu.

Lire l’article du Parisien

20 octobre Deux premiers cycles des ateliers d’urbanisme qui associent les habitants à l’élaboration du projet d’aménagement des quartiers du haut-Pileu et du lycée se sont terminés.

  • L’un sur le thème des équipements (choix, localisation, accès) et l’autre sur le thème du logement. Les participants ont été surpris de ne pas avoir une vision d’ensemble des quartiers, puisque de nombreux espaces (Hunière-châteaux d’eau, Robespierre-Chemin de Vauhallan) étaient écartés de leur réflexion.
  • Quelques documents informatifs ont été ajoutés sur le Site internet de la CAPS, mais il ne s’agit toujours pas de l’espace contributif annoncé.
  • Les prochaines réunions publiques auront pour thème les déplacements, la sécurité, le diagnostique écologique. Retrouvez les dates et le programme :

21 octobre Selon Que Choisir, 25 % de l’endettement des collectivités (137 milliards d’euros fin 2007) serait constitué d’emprunts indexés sur des indices ou des taux de change que la tempête boursière chahute dangereusement. Le ralentissement du marché immobilier risque également de diminuer les taxes perçues sur les droits de mutation (11 milliards en 2007 répartis entre les départements (72 %), les municipalités (24 %) et l’État (4 %).

22 octobre Le comité d’établissement du conservatoire qui devait se réunir hier pour la première fois depuis deux ans a été annulé. Sans doute en raison de la distribution de tracts et d’un affichage affirmant « Des locaux, c’est urgent » qui ont ponctué le concert « Vents d’automne » de dimanche. Géré par la CAPS, le conservatoire est vétuste. A cela, s’ajoute une rentrée difficile (manque d’information, difficultés dans la gestion des inscriptions) : le mécontentement des professeurs, des usagers et des parents monte. Une association Agir pour un conservatoire à Palaiseau (ARPEGE) vient de se créer et appelle à un rassemblement sonore devant la mairie le 22 novembre.

Signer la pétition

23 octobre En application de la loi, la Caisse des écoles coordonnera les dispositifs de réussite éducative (aide aux devoirs, soutien scolaire, pause cartable, etc.). Elle devra faire ses preuves pour fédérer et dynamiser des actions sur un public élargi (jeunes de 2 à 16 ans), des quartiers bénéficiant des différents dispositifs (« Politique de la Ville » pour le Pileu et les Larris) et une multitude d’intervenants (établissements scolaires, maisons de quartier, associations, etc.).

Un site ministériel pour comprendre les PRE

24 octobre Après avoir réuni mardi les élus, C. Blanc, secrétaire d’État à la région capitale a transmis aux maires un document de travail présentant ses projets pour l’avenir du Plateau de Saclay. Ceux-ci ont jusqu’au 14 novembre pour formuler leur avis. Ne doutons pas qu’ils recueilleront les idées de leurs concitoyens avant de répondre.

Lire le document, dans la version présentée au Président de la République quelques jours plus tard :

25 octobre Le Conseil communautaire de la CAPS a signé une convention avec l’association d’insertion IDEMU pour la réalisation d’un chantier d’insertion. Mobilisant 16 stagiaires pendant un an, il permettra d’engager la sécurisation des bâtiments du site de la batterie de la pointe, acquis par la ville (Coût annuel : 15.000 euros).

26 octobre Parmi les débats du Conseil municipal (24/10), on notera :

  • l’augmentation des frais de personnel principalement due aux heures supplémentaires non prévues ;
  • l’augmentation du coût des travaux du cinéma sans espoir d’augmentation des subventions ;
  • l’acquisition des 2 parcelles nécessaires à l’aménagement de l’espace naturel des berges de l’Yvette.

On ne peut que regretter le refus de Claire Robillard 1ère maire-adjoint qui présidait la séance de répondre aux élus d’opposition (UMP) sur les projets de l’OIN. Manifestement, les élus minoritaires (Droite et Gauche anti-libérale) n’ont pas été destinataires des propositions de C. Blanc. En renvoyant les élus municipaux au débat à venir au Conseil communautaire de la CAPS, elle laisse entendre clairement que la Ville est totalement dessaisie de l’avenir du Plateau. Un choix qui ne nous paraît pas satisfaisant.

En fin de séance, dans un brouhaha suscité par les querelles de procédures, le Conseil a voté une motion volontariste exigeant de l’Etat qu’il valide le nouveau schéma d’aménagement de la Région Ile de France (SDRIF).

28 octobre A la CAPS, deux séances du Conseil communautaire auront été organisées autour des propositions de C. Blanc pour l’aménagement du Plateau de Saclay.

Un premier débat jeudi dernier : leadership, initiatives individuelles, fuites dans la presse… ce sont les péripéties politiciennes de ces dernières semaines qui furent évoquées, avant que les ténors des différentes composantes (tendances politiques ou villes représentées) ne fassent part de leurs réactions à la présentation ministérielle.

Ce n’est qu’hier, à l’occasion d’une nouvelle séance exceptionnelle, que les délégués PS, PC, Modem, UMP et non inscrits se sont accordés pour une motion consensuelle qui fera dire le lendemain à certains journalistes que les élus sont d’accord avec les propositions ministérielles.

La motion votée liste 9 points d’accords et 9 demandes de garanties ou d’éclaircissements. Les Verts, qui souhaitaient un texte plus volontariste se sont abstenus.

Tous ont réaffirmé leur volonté de « co-piloter » le projet avec l’Etat.

29 octobre Tensions au sommet de l’Etat pour la gestion du projet du Plateau de Saclay : selon Le Monde, l’arbitrage du président de la République a été nécessaire entre les ambitions de C. Blanc (secrétaire d’Etat à la région capitale) et Valérie Pécresse (ministre de la recherche et de l’enseignement supérieur, tous les deux élus des Yvelines).

Il y aura donc un binôme à la tête du projet : Jacques Glowinski pour « l’accompagnement de l’opération Campus » et Vincent Pourquery de Boisserin pour l’aménagement du site.

Lire l’article du Monde

 

 

30 octobre Communes, communautés d’agglomérations, départements, régions, état… Qui fait quoi ? N. Sarkozy ayant annoncé l’intention de simplifier le paysage administratif, une commission de députés UMP et PS préconise de réduire le nombre de collectivités sur la base du volontariat, de spécialiser les compétences et d’en finir avec les financements croisés. J.-F. Copé (UMP) lance l’idée d’une fusion des départements et des régions. M. Berson (président du Conseil Général de l’Essonne), dans La Tribune décline 3 priorités : la clarification des compétences, une nouvelle donne fiscale et financière, un mandat unique des élus.

31 octobre On pouvait s’en douter : l’affluence des mots « citoyenneté et démocratie participative » sur le site de Palaiseau Autrement n’ont pas laissé indifférent le gouvernement chinois. Notre envoyé spécial a pu vérifier que www.palaiseau-autrement.org n’est (toujours) pas consultable dans l’Empire du milieu.

About Palaiseau Autrement