Le film de l’actualité Palaisienne (15) 1-14 novembre 2008

par Palaiseau Autrement

2 novembre Alors que le synchrotron Soleil, dont la construction a été financée entre autre par la Région et du Département (191 millions d’euros), donne satisfaction aux chercheurs, le CEA et le CNRS ont annoncé qu’ils allaient réduire leur participation de 28 millions pour la période 2008-2001, remettant en cause la construction de 6 lignes de lumière nouvelles. Selon un blog de Libération, ce sont surtout les sciences du vivant qui seraient amputées, avec une chute de 50% des capacités expérimentales, suivie par les nanosciences (moins 40%).

3 novembre Le portrait du Président de la République a disparu de la salle du Conseil municipal (et des mariages) de Palaiseau. L’exposition du Club photo de la MJC mettant en scène les commerçants palaisiens était sans doute incompatible avec l’image présidentielle.

4 novembre Les 21 établissements de Recherche regroupés dans le plan Campus ont jusqu’à février pour finaliser leur dossier technique. D’après Educpros, les interrogations sont nombreuses et les luttes d’influence vont bon train : faut-il privilégier la naissance de l’Institut de mathématiques ou de l’Institut de l’énergie ? Est-il plus urgent de rénover les locaux d’Orsay de Paris 11 ou de financer la venue de nouveaux établissements sur le plateau ? A l’heure actuelle, les structures s’empilent voire se concurrencent (RTRA, pôle de compétitivité, groupement d’intérêt scientifique, pôles de recherche et d’enseignement supérieur…).

Retrouvez le dossier de candidature du plan campus dans nos infos de juillet dernier

5 novembre Dans une lettre ouverte, François Lamy dénonce les propos de Nicolas Sarkozy selon qui « ses enfants et petits enfants attendront encore longtemps pour assister à l’inauguration de la Silicon Valley française si on attend que la soixantaine d’élus du Plateau de Saclay s’accorde sur le tracé d’une ligne de bus ». Il rappelle que les élus du Plateau ont approuvé les tracés de sites propres de transport en commun et ajoute qu’ »ils ont voté à l’unanimité l’ouverture de plus de 300 hectares au sud du Plateau pour développer le pôle scientifique et l’activité économique de haute technologie dont notre pays a besoin alors que l’Etat gèle ses terrains depuis de trop nombreuses années ». Il affirme que les élus « veulent s’engager » et « copiloter avec l’Etat, droite et gauche confondues, le projet d’aménagement du pôle scientifique de Saclay ».

6 novembre La région Ile-de-France, la ville de Paris et le député-maire PS de Cachan ont dénoncé plusieurs aspects du projet du Plateau de Saclay et demandé à C. Blanc, d’examiner de près, avec les élus et les établissements scientifiques, « les conditions d’un rapprochement effectif entre établissements d’enseignement supérieur et de recherche et entreprises » ainsi que « le devenir d’un certain nombre d’établissements, notamment présents à Paris et dans la vallée scientifique de la Bièvre ». M. Berson, président du Conseil général défend pour sa part l’Arc sud francilien (Saclay, Orly, Evry) comme le vrai périmètre de l’innovation.

7 novembre Selon les Echos, le feuilleton de l’adoption du nouveau schéma d’aménagement de la Région Ile de France pourrait prendre fin en janvier, après les négociations serrées sur les objectifs de croissance, la prise en compte du Grenelle de l’environnement et des dernières propositions ministérielles pour le Plateau de Saclay.

Lire l’article

8 novembre Le Palaiseau Mag’ n’était pas encore dans les boîtes à lettres, l’information CAPS restreinte et une programmation très avancée par rapport à la médiatisation de « Science en fête », trois raisons qui expliqueront sans doute la faible participation du public au colloque « à la rencontre des Prix Nobel ». Cette initiative, organisée par l’Association Scientipôle, savoirs et société, association initiée par la CAPS est un exemple de son action pour rapprocher le monde de la recherche et le grand public.

9 novembre Lors d’une réunion avec C. Blanc, le président de la République a rendu les derniers arbitrages sur le projet du Plateau de Saclay. Le projet sera mené par un établissement public à la gouvernance spécifique, intégrant l’État, les collectivités territoriales, le monde scientifique et le monde économique, avec un exécutif désigné par l’Etat. Il reposera sur la mise en place d’une opération d’intérêt national.

Retrouvez la présentation de C. Blanc dans nos infos d’octobre dernier

10 novembre Devant les nombreuses réactions qui ont suivi l’annonce du déménagement de la faculté d’Orsay sur le Plateau de Saclay V. Pécresse (ministre de l’Enseignement supérieur) et C. Blanc (secrétaire d’Etat au développement de la région capitale) ont demandé une étude technique et financière des deux hypothèses (rénovation du site actuel ou transfert sur le Plateau de Saclay) qui devra être rendue sous deux semaines

Lire la lettre de l’Université

12 novembre Sans attendre la fin de la concertation avec les communes (à Palaiseau, le Conseil municipal n’a pas été réuni), C. Blanc a présenté en conseil des ministres son projet d’aménagement du Plateau de Saclay.

  • L’opération d’intérêt national (OIN) fera l’objet d’un décret en Conseil d’Etat pour une création dès le début 2009.
  • Elle concernera tout ou partie du territoire de vingt six communes : Bièvres, Buc, Bures-sur-Yvette, Champlan, Châteaufort, Chilly-Mazarin, Elancourt, Gif-sur-Yvette, Guyancourt, Jouy-en-Josas, La Verrière, Les Ulis, Les Loges-en-Josas, Magny-les-Hameaux, Massy, Montigny-le-Bretonneux, Orsay, Palaiseau, Saclay, Saint-Aubin, Toussus-le-Noble, Trappes, Vauhallan, Versailles, Villebon-sur-Yvette, Villejust et Villiers-le-Bâcle.
  • Un projet de loi créant un établissement public spécifique de type nouveau sera soumis au parlement au premier trimestre 2009.

Lire le compte-rendu du Conseil des ministres et l’article de La Gazette des communes

13 novembre Un nouveau modèle économique pour le foot amateur ? Selon le Parisien un groupe de jeunes dirigeants aurait pris des contacts avec des clubs Essonniens, dont Palaiseau, pour proposer un projet de développement reposant sur un financement massif par les supporters, comme dans les clubs anglais ou espagnols. Objectif : l’accession en Ligue 2 dans les quatre à six ans !

14 novembre A la fin du temps accordé pour la concertation par C. Blanc sur le projet d’aménagement du Plateau de Saclay, la seule information du maire de Palaiseau envers ses administrés aura été l’éditorial où il précise qu’il a fait voter une motion « présentant les avancées positives et demandant des garanties ». Aucune réunion d’information ni de débat n’aura été organisé. Ce sont encore une fois les associations, réunies dans le collectif « Colos » qui se mobilisent pour informer les habitants : la forte participation à la réunion publique montre l’inquiétude grandissante face aux annonces parues dans la presse.

  • Lire : le Courrier adressé par l’Association au secrétaire d’Etat et l’article du Parisien.

Post scriptum

Le collectif d’associations « Les pays de Saclay » propose une nouvelle réunion publique le mercredi 10 décembre à Polytechnique avec des tables rondes thématiques et la présentation de projets alternatifs.

Lire le Programme ci-contre.

About Palaiseau Autrement