Le film de l’actualité Palaisienne (17) 1-15 décembre 2008

par Palaiseau Autrement

1er décembre 2008 Il a grandi, il a pris des couleurs, mais il est toujours (voire encore plus) intéressant… la nouvelle édition du Petit Palaisien , le journal de Palaiseau Autrement est en cours de distribution.

2 décembre Mécontentement des habitants de la résidence des Larris, qui découvrent que leur bailleur a donné son accord pour la pose d’une antenne-relais pour téléphones portables sur le toit d’un bâtiment, situé à proximité de l’école maternelle P. Langevin.

Malgré l’action des élus d’alors (PA, Verts, PCF), entre 2001 et 2004, Palaiseau n’a pas signé de Charte locale avec les opérateurs de téléphonie mobile, le Maire préférant se référer au guide des « Bonnes relations entre opérateurs et communes » proposé, depuis, par l’association des maires de France. Ce guide prévoit pourtant une information préalable des riverains, une mesure des émissions, en particulier lorsque les antennes sont orientées vers des établissements de petite enfance… Il est donc possible de répondre aux demandes des habitants.

3 décembre Titrant « CAPS, F. Lamy, le président fantôme », le site internet des jeunes UMP de la 5° circonscription dénonce l’absence de F. Lamy lors du dernier conseil communautaire alors que dans cette période, sa présence médiatique dans l’installation du nouveau PS est importante.

4 décembre Selon le Figaro, le centre de recherche de Thales de Palaiseau expérimente le « Smart corridor », un nouveau système de contrôle des passagers : tous les dispositifs de détection (vidéosurveillance et contrôles biométriques) sont placés derrière les cloisons, seul un courant d’air (pour capter les molécules) est perceptible, alors qu’on est intégralement fouillé !

5 décembre La fermeture du parking entre la rue de Paris et la rue Branly ouvre une campagne de mécontentement : une information préalable ainsi qu’une présentation du projet, privé mais très étroitement dépendant de l’espace public, auraient permis à tous : commerçants, riverains et usagers, de mieux réagir.

Lire la lettre de la municipalité aux commerçants :

6 Décembre Sans avoir consulté l’Association des maires de France, trois mesures du Plan de relance annoncé par N. Sarkozy concernent les collectivités locales.

  • La réduction des délais de remboursement de la TVA sur les investissements réalisés par les communes (actuellement 2 ans).
  • Une dérégulation partielle des marchés publics par le relèvement des seuils « sans procédure » (20.000 € au lieu de 4.000 € actuellement) et pour les travaux (5,1 Millions d’€ au lieu des 206.000 € actuels) : « les marchés publics doivent rester encadrés par des règles strictes qui permettent d’éviter les abus et d’offrir une sécurité juridique aux gestionnaires publics », a indiqué le Président, « mais il faut faire en sorte que ces règles ne rendent pas la passation des marchés publics impossible, compliquée, longue, alors que les événements commandent d’aller vite ». A Palaiseau, aucun marché de travaux n’atteignant le montant de 5 millions d’euros, la commission d’appel d’offre (composée d’élus de la majorité et de l’opposition) n’aura sans doute plus à se réunir.
  • L’assouplissement des règles d’urbanisme : les coefficients de densité pourront être relevés de 20% dans les communes qui le souhaitent, ainsi que la construction en mitoyenneté ou en contiguïté lorsque les terrains sont de taille suffisante.

6 décembre Une première : à l’occasion de l’enquête publique communale sur les plans d’alignements, le site Internet de la Ville présentait en ligne le dossier d’information (il manquait toutefois la cartographie…). Une telle démarche permet à tous de s’approprier l’information avant d’aller en mairie porter son avis sur les registres d’enquête publique. Espérons que cette démarche sera désormais systématisée à toutes les enquêtes officielles.

8 décembre Le maire de Palaiseau vient de signer le permis de construire de la première tranche de l’opération du secteur SFIM. Il comporte 150 logements, 2 résidences-service (pour les chercheurs et les étudiants) et le réaménagement du carrefour du bas de la rue M. Berteaux. Parmi les équipements annoncés, un Spa avec piscine en sous-sol !

Palaiseau Autrement a consulté le dossier de permis de construire.

9 décembre Lors d’une conférence européenne à Versailles, V. Pécresse, ministre de la recherche, a vanté « la stratégie de la France aujourd’hui qui fait de l’enseignement supérieur et de la recherche une priorité absolue. » Et de préciser : « Le plateau de Saclay, appelé à devenir l’un des carrefours de la recherche mondiale, rassemble des ressources exceptionnelles (…) Il contribue au rayonnement de l’Ile-de-France et de la France toute entière, au niveau européen et mondial. Ce rayonnement s’appuie aussi sur des ambitions partagées : c’est tout le sens de la démarche des 21 acteurs de la recherche et de l’innovation du plateau de Saclay qui ont signé un projet scientifique commun pour fonder le futur Campus de Saclay, un projet où le dialogue entre étudiants, chercheurs et industriels sera facilité par une proximité sans équivalent aujourd’hui ».

Le jour même, universitaires et chercheurs exigeaient un moratoire sur ce « Plan campus » qui prévoit, entre autres, le déménagement de l’Université d’Orsay sur le Plateau du Saclay.

11 décembre Aucun organisme Palaisien ne figure dans la liste des 50 structures Essonniennes (associations, collectivités, entreprises, établissements scolaires, etc.) qui ont signé la « Charte de prévention » par laquelle ils s’engagent dans une démarche active et volontariste de réduction de leurs déchets.

12 décembre Le collectif pour l’avenir du Plateau de Saclay, Terre et Cité et un groupe d’élèves de Polytechnique organisaient les 1ères Assises des Pays de Saclay intitulées « S’informer, écouter, agir et participer maintenant, pour les génération futures ». Dans leur présentation, ils indiquent « Alors que les conséquences des activités humaines sur le climat et la biosphère terrestre sont dramatiques et reconnues par tous, aucun projet humain, particulièrement d’aménagement du territoire, ne peut être pensé à l’échelle locale sans prendre en compte ces nouvelles réalités et les conséquences à l’échelle globale ». Voilà une prise de conscience salutaire… et une organisation à la hauteur des enjeux. Découvrez les vidéos des interventions.

13 décembre Les associations sont toujours aussi présentes :

  • les Amis de la vallée de la Bièvre consacrent le n° 64 de leur journal «  Le Castor » aux projets gouvernementaux sur le Plateau de Saclay.
  • Et le GRAAL (Lozère) informe ses membres de son action.

14 décembre La concertation est une obligation prévue dans les textes : la loi du 27/2/2002 impose l’obligation d’organiser la participation du public à l’élaboration des projets d’aménagement ou d’équipement ayant une incidence importante sur l’environnement ou l’aménagement du territoire.

Face aux projets d’urbanisation du Plateau de Saclay, un collectif d’associations, parmi lesquelles Palaiseau Autrement, lance une pétition demandant la saisine de la Commission Nationale de Débat Public (CNDP) et de l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques.

 

 

15 décembre Nicolas Sarkozy était à Polytechnique pour prononcer son discours sur la « Diversité ». Localement, on retiendra l’accélération du réaménagement de la voirie pour rétablir l’entrée Nord de l’école malgré les travaux du SPTC. Et, comme l’indique le Blog de l’Essonne, les enfants du personnel se rappelleront longtemps de leur attente : les festivités de Noël, qui leur étaient réservées, ont été retardées en attendant le départ du cortège présidentiel.

About Palaiseau Autrement