Le film de l’actualité Palaisienne (19) Janvier 2009

par Palaiseau Autrement

1er janvier Palaiseau passe la barre symbolique des 30.000 habitants, en augmentation de 4,74% en 2006 (dernier chiffre connu) par rapport au dernier recensement de 1999. La population Palaisienne évolue moins vite que celle de l’Essonne (+ 5,65%) et que la France (+ 4,98%).

France Essonne Palaiseau
1990 58 074 215 1 084 824 28 395
1999 60 185 831 1 134 238 28 965
2006 63 185 925 1 198 273 30 339

La population légale comprend les personnes ayant leur résidence habituelle sur le territoire de la commune, y compris les personnes sans-abri. Désormais, un recensement partiel annuel permettra à l’INSEE d’actualiser, chaque année, ces chiffres importants : ils conditionnent certaines dotations de l’Etat, mais aussi le montant des indemnités des élus municipaux ou le nombre de délégués dans les structures intercommunales.

3 janvier Lors de sa dernière réunion, le Conseil communautaire de l’agglomération Europ’Essonne (Massy-Chilly-Villebon, etc.) a précisé les compétences transférées par les 10 communes à la nouvelle agglomération, parmi lesquelles « formaliser un schéma de cohérence territoriale ».

 

 

5 janvier Polytechnique, conserve la tête du classement des écoles d’ingénieurs proposé par le magazine l’Etudiant qui combine différents critères (nombre de doctorants, rapidité d’insertion…). Contrairement aux idées reçues, l’estimation des résultats au bac place l’X au 3° rang (moy. 17,2) après les Mines et les Ponts, deux écoles du groupe Paris-Tech.

6 janvier IncubAlliance, incubateur d’entreprises financé entre autres par la CAPS, a inauguré ses nouveaux locaux à Orsay (anciens locaux de Pfizer). Sa mission est d’accompagner la création d’entreprises collaborant avec la recherche. Les entrepreneurs bénéficient d’une aide (suivi et coaching, financement d’études de marché, accès à des formations, mise en relation avec des industriels, etc.). Concentrés sur les domaines des sciences de l’ingénieur, des sciences et technologies de l’information et des communications ainsi que des sciences de la vie, 32 projets sont actuellement suivis.

8 janvier

  • « Saclay, le campus de toutes les convoitises » : le journal la Tribune fait un tour d’horizon du dossier du Plateau de Saclay, de l’OIN et du plan Campus.

  • L’Association Terre et Cité et le Collectif « Un autre avenir pour les Pays de Saclay » demandent officiellement au Ministre de l’Environnement, de saisir la Commission Nationale du Débat public pour associer les habitants à l’élaboration des projets d’aménagement du Plateau de Saclay et sollicitent le soutien des parlementaires et des ministres concernés.
  • Selon le site de l’AEF, le Conseil d’administration de l’Université d’Orsay a validé le 15/12/2008 son projet de déménagement sur le Plateau. Seuls les départements de mathématiques et physique théorique resteraient sur leur site actuel. Les départements de biologie végétale, l’IUT d’ingénierie, la physique des solides et des matériaux achèveront leur installation d’ici 2011. Ensuite, trois phases sont programmées :
    - biologie animale, pharmacie (venant de Chatenay-Malabry) et chimie ;
    - physique lourde, astrophysique (actuellement dans la vallée), droit, économie et gestion (actuellement à Sceaux) ;
    - sciences de la terre, STAPS.

C’est ce phasage qui a été présenté au jury de l’opération « Campus ».


13 janvier Après les 4000 signatures recueillies, une centaine de personnes ont participé à la réunion publique organisée par l’Association pour les transports du Plateau de Saclay, dénonçant les dysfonctionnements du RER B.

15 janvier Après avoir mêlé dans un bilan de 2008, souvenirs personnels (élection de M. Aubry à la tête du PS, mission parlementaire en Afghanistan) et collectifs (l’élection municipale de mars), F. Lamy, lors de sa cérémonie de vœux, a égrené les annonces pour 2009, sans toujours préciser celles qui seront initiées ou réalisées dans l’année : la création d’une zone artisanale, le transfert de la Maison des solidarités à la place de l’ancien commissariat, l’ouverture d’une université du temps libre, la création de logements intergénérationnels…Concernant les opérations immobilières, la reconstruction de la salle G. Vinet dans un ensemble de 150 logements, une première tranche de 300 logements sur le Plateau, le projet SFIM et une maison Relais pour personnes en difficultés figurent également au calendrier municipal. Ainsi qu’une dernière annonce, sur les terrains de l’ancienne « gare militaire » (route de Massy, près Leclerc) pour un projet pas encore présenté ni discuté avec les habitants.

  • Lire le discours intégral, ci joint :

16 janvier A Lyon, V. Pécresse a détaillé le mécanisme juridique qui devrait s’appliquer aux opérations financées dans le Plan campus. Selon Lyon Capitale, « Lyon Cité Campus » touchera 575 millions d’euros, une dotation non-consomptible, c’est-à-dire qu’elle ne pourra pas être dépensée. Juridiquement sécurisé, ce capital est destiné à monter des opérations d’investissement et à servir de garantie financière aux emprunts. L’Université deviendra officiellement propriétaire de ce capital d’ici 2013, le temps de se former à la gestion de ces fonds, d’ores et déjà placés par Bercy à un taux de 4,25% qui rapporteront 25 millions par an pendant 25 ans. Les revenus, eux directement perceptibles, financeront les loyers des partenariats public-privé (PPP) pour la rénovation, la construction et la maintenance des bâtiments. Un mécanisme donnant la part belle aux partenaires privés qui devrait également s’appliquer aux projets universitaires du Plateau de Saclay.

18 janvier L’association Planete-D a récompensé une association des élèves de Polytechnique : le « binet X-Planète » a créé une épicerie alimentée par le réseau agricole local pour permettre l’accès à une consommation éthique et de qualité et l’approvisionnement du restaurant de l’école.

19 janvier Un chantier ralenti en raisons des intempéries : la fin des travaux du SPTC est annoncée en mars (après des fermetures de voiries importantes). Les grillages se sont élevés pour entourer les bassins de rétention d’eau, alors que le projet évoquait une « intégration paysagère ». Sur le site d’information du chantier, une vidéo présente les acteurs au travail : où l’on constate l’absence des représentants de la Ville lors des réunions de chantier… cela explique peut-être l’absence récurrente de signalisation provisoire, ou de sécurisation des passages des piétons dans les différentes zones de travaux.

22 janvier Les bâtiments et transports sont les premiers responsables des émissions de gaz à effet de serre. Les campus universitaires représentent 20 millions de mètres carrés et des distances inter-équipements importantes. Le Réseau français des étudiants pour le développement durable a développé un outil intitulé Bilan Carbone® Campus pour évaluer les postes d’émission de CO2 sur un campus -RU, déchets, consommables…- et hiérarchiser les actions à mettre en œuvre pour les réduire.

28 janvier 450.000 personnes bénéficient chaque année des actions du Planning Familial : accueil, information et prévention concernant la contraception, la fécondité, la sexualité. A Palaiseau, des consultations sont ouvertes au CPHS, rue du Mont. Dans une société où les relations filles-garçons sont de plus en plus marquées par la violence, où les campagnes nationales de prévention ont besoin des relais pour être efficaces, ces missions sont primordiales. Pour son fonctionnement, l’Etat, qui versait 2,80 € par consultation, annonce une diminution de 42% de sa participation, mettant en péril une action indispensable pour « l’information, l’éducation à la sexualité, et la prévention pour toutes et tous » conformément à l’article 1 de la Loi 73-639 du 11 juillet 73.

29 janvier Pas de grève pour la CAPS, dont le président F. Lamy présentait les vœux en ce jour de forte mobilisation syndicale. « Une cérémonie TGV », selon le site d’information blogessonne qui poursuit en précisant : « sans doute la nécessité pour le président François Lamy de rejoindre le plateau de France 2 où Martine Aubry était l’invitée de l’émission « A vous de juger » Mais quoiqu’il en soit, ceux qui ont fait le déplacement n’ont pas regretté leur soirée. En effet c’est moins un discours de vœux que les invités ont entendu qu’un manifeste déterminé du président de la Caps pour que les choses avancent enfin du côté de l’aménagement du Plateau de Saclay ». Une tonalité différente sur le blog de C. Schoettl, conseiller général (DVD) de Janvry qui fustige ces cérémonies : « Si je comprends le caractère sympathique à faire des vœux dans les communes, je m’interroge sur leur intérêt dès que nous passons a l’échelon supérieur : une réunion entre personnes qui se côtoient chaque jour ».

30 janvier « Nils est le seul humain de son collège, ses camarades robots ne l’acceptent pas : il est mis à l’écart, il est même la cible des moqueries de X4000, le premier de la classe. La vie est dure pour lui… » Un scénario sur l’amitié, qui a valu aux élèves de l’UPI du collège Bara le prix du président du jury du festival international de la BD d’Angoulême, devançant 736 autres projets.

31 janvier Les associations locales qui militent au sein du collectif pour la défense du Plateau de Saclay se relaient pour informer les habitants des projets gouvernementaux : aujourd’hui à l’initiative d’associations de Bures et Orsay (ABON, ASEOR, VAB), la semaine prochaine avec celles de Vauhallan et d’Igny.

Le même jour, à l’assemblée nationale, Y. Cochet interpellait C. Blanc, secrétaire d’Etat au Grand Paris sur ces projets.

Le mot du mois : “lumières”

“Je suis content de voir chaque jour les lumières [...] rester allumées souvent fort tard, témoignage du travail fourni et des compétences qui s’exercent.”

François Lamy, lors des vœux vantant l’implication des élus de sa nouvelle équipe municipale.

“Plus de chercheurs statutaires, moins de publications et pardon, je ne veux pas être désagréable, à budget comparable, un chercheur français publie de 30 à 50% en moins qu’un chercheur britannique dans certains secteurs. Évidemment [...] il y a de la lumière, c’est chauffé…”

Nicolas Sarkozy, lors de ses vœux, dénonçant le manque d’efficacité de la recherche française.

About Palaiseau Autrement