Le film de l’actualité Palaisienne (2) 23-30 mars 2008

Mardi 25 mars Conséquence de l’élection municipale, la composition du Conseil communautaire de la Communauté d’agglomération du Plateau de Saclay (CAPS) et de nombreux syndicats inter-communaux va se trouver modifiée. Tour d’horizon de la situation à la CAPS :

Commune Maire 2008 Délégués CAPS Sensibilités
Palaiseau François Lamy (PS) 8 Union de la gauche (PS, PC, Verts)
Gif/Yvette Michel Bournat (UMP) 7 Droite
Orsay David Ros (PS) 6 Union gauche et Modem (PS, Verts, PC, Modem)
Bures/Yvette Jean-François Vigier (Modem) 4 Droite (Modem, UMP)
Igny Françoise Ribière (PS) 4 Union de la gauche (PS, PC, Verts)
Saclay Christian Page (Ss étiq) 3 Sans étiquette
Villiers/Bacle Jean-Pierre Rigal (Ss étiq) 2 Sans étiquette
Vauhallan Roger Martinache (DVD) 2 Droite
Gometz le Chatel Mireille Schmitt (Gauche) 2 Gauche
St Aubin Gaétan de Guillebon (Ss étiq) 2 Sans étiquette

Chaque Conseil municipal élira ses délégués (le 2 avril à Palaiseau) mais on peut penser que le passage à gauche d’Orsay pourrait conforter la réélection de F. Lamy à la présidence de la CAPS. Toutefois, la perte de Bures (où Ph. Janin, maire sortant non inscrit à la tête d’une liste de gauche, avait été incité à laisser sa place à un candidat socialiste) et l’échec personnel de S. Ducrest (Gometz) réduit cet avantage. La désignation des délégués des « petites communes » issus de listes « sans étiquette » reste toujours source d’incertitude.

L’installation du nouveau Conseil Communautaire devrait avoir lieu en séance publique le 10 avril.

Mercredi 26 mars Depuis une semaine, les chaines régionales émettent sur la TNT en Ile de France. Le canal 23 a été accordé à « LTF, la Télé de tous les Franciliens » qui rassemble sept chaines locales, dont Téléssonne autour du groupe NRJ. Ce projet repose sur un réseau de 70 journalistes dans toute la région, chaque chaine locale proposant des contenus pour le réseau régional, l’objectif étant que 77 % du temps d’antenne soit consacré aux programmes d’expression locale. Téléssonne, est une chaine financée par le Conseil Général et les communes de notre réseau câblé (Palaiseau, Massy, les Ulis, Chilly, Igny, Bièvres, etc.). Surprise, le nom de LTF a finalement été abandonné au profit de NRJ-Paris !

Jeudi 27 mars Bref retour sur le premier tour de l’élection cantonale à Palaiseau :

  • Claire Robillard (PS) obtient 4108 voix (57% des voix de gauche)
  • Michel Rouyer (Verts) obtient 1946 voix (27% des voix de gauche)
  • Serge Guichard (PCF) obtient 1157 voix (16% des voix de gauche)

Lors du précédent mandat, Palaiseau était représenté à la CAPS par 8 délégués (4 PS, 2 Palaiseau-Autrement, 2 PCF) dont 3 au bureau du conseil communautaire (F. Lamy, Ph. Radix et F. Lambert). Même si les enjeux des cantonales sont différents, ne définissent-ils pas un nouvel équilibre relatif entre les composantes de la gauche Palaisienne ? En appliquant une règle proportionnelle, ces résultats pourraient laisser espérer 5 délégués au PS, 2 aux Verts et 1 au PCF… sans compter le PRG également membre de la nouvelle majorité municipale. Toutefois, n’est-il pas à craindre que le PS, parti majoritaire préfère une place hégémonique dans les instances intercommunales ? Première réponse, mercredi 2 avril, au conseil municipal lors de l’élection des délégués Palaisiens.

Vendredi 28 mars Les délégations des maires-adjoints et conseillers municipaux sont rendues publiques .

Solidarités et coordination du Projet de Ville Claire Robillard
Vie scolaire et Enfance Gérard Mantoan
Jeunesse Laurence Dagiste
Aménagement durable et Environnement Michel Rouyer
Logement, Habitat, Insertion et Emploi Joëlle Pinna
Affaires générales, Citoyenneté, Elections et Cimetière François-Xavier Perrault
Commerce, Jumelage, Fêtes et Associations patriotiques Roseline Saval
Espace public David Bodet
Petite enfance et Seniors Anne Duceux
Sports Gilles Caradec
Culture François Lambert
Développement économique Mokhtar Sadji
Urbanisme et Transports collectifs Alain Dubois-Guichard
Patrimoine, Restauration, Handicap, et Accueil des Gens du Voyage Pierre Lemer
Intercommunalité et Culture scientifique Rozalia Marx
Associations, Démocratie locale et Vie des quartiers Justin Lobé
Ressources humaines Monique Duboué
Finances et Informatique Daniel Lapersonne

Lors des discussions que nous avions eu avec F. Lamy pour envisager la poursuite de notre participation à une liste commune en novembre dernier, il avait indiqué que nous ne pourrions avoir autant de délégations que dans le mandat précédent car il souhaitait resserrer l’équipe opérationnelle en réduisant le nombre de conseillers en charge d’une délégation. Nous étions 14 dans le précédent mandat… il seront 18 désormais !

  • Claire Robillard, première adjointe (et vice-présidente du Conseil Général) se voit attribuer une délégation de grande ampleur (solidarité et coordination du projet de ville)… qui pourrait à elle-seule englober tous les aspects de la vie municipale.
  • si les 8 élus qui avaient une délégation lors du précédent mandat sont à nouveau en charge de responsabilités, on peut toutefois observer quelques changements (D. Lapersonne et G. Caradec ont des délégations réduites tandis que celles de M. Rouyer et P. Lemer sont étendues, M. Duboué abandonne la petite enfance au profit du personnel, la délégation de R. Marx est confortée, etc.).
  • certaines délégations sont adossées à des services municipaux (enfance, scolaire, jeunesse, sports, espace public…) et privilégient l’aspect opérationnel ; d’autres consisteront plutôt à assurer l’interface entre la ville et d’autres structures (CAPS, intercommunalité, transports, développement économique, insertion, habitat…) ; d’autres enfin, pour ne pas rester que de l’affichage d’intention, devront être précisées par des projets d’actions (Démocratie locale, citoyenneté, aménagement durable).
  • certaines délégations plus symboliques (élections) permettent à leur titulaire d’être membre à part entière du bureau municipal.
  • on peut noter la disparition de certaines délégations (information, sécurité) qui redeviennent de la responsabilité directe du maire.

Dans ses réponses à nos questions, le candidat F. Lamy précisait qu’« un des outils de meilleure gestion sera la généralisation de la méthodologie de projet avec un chef de projet disposant d’une lettre de mission, d’une enveloppe budgétaire et d’un comité de pilotage composé d’élus… ». Difficile d’imaginer comment cette intention se concrétisera avec l’augmentation du nombre de délégués. La publication des lettres de missions (comme le fit en 2007, N. Sarkozy avec ses nouveaux ministres) pourrait être un moyen intéressant d’explicitation de la répartition des responsabilités et des missions municipales.

Samedi 29 mars

Le premier ministre annonce un Programme national de mobilisation des terrains publics qui doit permettre la mise en chantier de 42000 logements en Ile de France (dont 40% de logements sociaux) d’ici 2012. Pour cela, le Comité interministériel pour le développement de l’offre de logements souhaite la vente de terrains appartenant à différents ministères (Ecologie, Défense, Education nationale, etc) ou établissements publics (SNCF, Réseau ferré de France, RATP notamment). 500 sites (1.140 hectares) pourraient être cédés aux collectivités territoriales et à des promoteurs privés. Il a été également décidé de conduire trois opérations de logement étudiant, dont une à Orsay.

Dimanche 30 mars Le chiffre d’affaire de La Poste, s’élève, pour 2007, à 20,8 milliards d’euros, en croissance de 3,4% avec 943 millions d’euros de bénéfice net. Ces résultats, « légèrement supérieurs aux prévisions, confortent l’ambition du groupe d’améliorer de façon continue sa performance opérationnelle et de poursuivre la dynamique de modernisation engagée depuis 2003″, indique La Poste dans un communiqué. A Palaiseau, on sait comment cette poursuite de la performance s’est concrétisée par la diminution de la qualité du service comme la fermeture, pour la première fois de son histoire, de l’agence de Lozère pendant 2 mois d’été.

About Palaiseau Autrement