Le film de l’actualité Palaisienne (26) 17-30 septembre 2009

par Palaiseau Autrement

18 septembre Alerte sur le Plateau : hier, la Préfecture organisait un exercice de gestion de « crise nucléaire » avec utilisation des dispositifs d’alerte dans un rayon de 2,5 km autour du CEA de Saclay. A 4 km à vol d’oiseau, le Pileu ou le Lycée C. Claudel ne sont pas concernés par cet exercice.

 

 

20 septembre Selon le dernier rapport de la Chambre de commerce et d’industrie, l’Essonne compte :
- 399 magasins de grande surface (760 000 m² de vente)
- 880 exploitations agricoles (87 000 ha)
- 624 brevets déposés à l’INPI
- 252 zones d’activités (3 500 ha) dont 41 en cours de commercialisation (737 ha).

Le rapport de la Chambre de commerce et d’industrie

21 septembre Modification de la ligne de bus locale 20-07 qui emprunte désormais, dans les deux sens, l’avenue des Cosmonautes. Un trajet plus clair, mais une desserte plus éloignée des résidences des Basses garennes et de Unna pour une ligne largement utilisée par les collégiens.

Voir le plan


22 Septembre Gif-sur Yvette confie à Green Cove Ingénierie la mise en place d’un service covoiturage. Cette entreprise exerce une activité similaire sur St Quentin en Yvelines. On peut se demander si cette décision est en complémentarité ou en concurrence avec les projets de la CAPS ?

24 septembre Faible public pour le Conseil communautaire de la CAPS à l’ordre du jour copieux… Trop copieux, c’est ce que dénonce, en début de séance, M. Bournat (maire UMP de Gif) précisant que 2 points n’ont pas été étudiés en préalable (commission et bureau) ni fait l’objet de transmission de documents. Après avoir contesté ces allégations, le président de la CAPS, F. Lamy finit par reconnaître ce qu’il qualifie de « dysfonctionnements ».

  • Modalités d’expression dans le magazine de !a CAPS F. Lamy indique avoir inscrit ce sujet à l’ordre du jour suite à un courrier de J.-F. Vigier (maire Modem de Bures) demandant un droit d’expression pour les minorités. Les échanges font apparaître un décalage entre la demande d’une expression politique (les différents partis, majoritaires ou minoritaires) prévue par la loi, et l’expression que pourraient revendiquer les maires pour exprimer leur accord (ou leurs différences ?) par rapport aux décisions communautaires. Le débat reste ouvert… même si le journal de la CAPS n’est pas prêt de vous en parler !
  • Opération SFIM SAGEM (Palaiseau) F. Lamy indique que la crise financière et la concurrence avec les opérations sur Massy réduisent les marges de manœuvre mais que le chantier devrait débuter en mars 2010.

Alors qu’en réunion publique de juin dernier, il indiquait que le permis de construire initial était toujours d’actualité, il annonce qu’un permis modificatif sera nécessaire pour les îlots A et E.

Voir la présentation du projet d’aménagement (version juin 2009).

  • Conservatoires de musique et danse d’Orsay et Palaiseau Le Conseil autorise le président à signer les pièces du marché attribué à Scientipole aménagement pour étudier les sites potentiels d’accueil pour les conservatoires sur !es communes d’Orsay et de Palaiseau. Remarque : Scientipole aménagement est la Société anonyme d’économie mixte locale (SAEML) de la CAPS devant permettre aux élus de maîtriser les projets d’avenir du territoire (maîtrise foncière, production de logement, soutien du marché immobilier…) : on peut s’interroger sur les compétences dont elle dispose dans le domaine culturel pour la mise en réseau des conservatoires…
  • Maison de l’environnement et points info-énergie La CAPS décide la création d’une Maison de l’Environnement « mobile » et envisage de créer un réseau de points info-énergie avant d’envisager de réaliser une maison de l’Habitat et des énergies destinée à l’information des habitants.
  • Révision du Plan Local d’Urbanisme de Massy Malgré les demandes d’évaluation des impacts, les élus Verts s’abstiennent, ceux d’Igny votent contre l’avis favorable donné par la CAPS sur la révision du PLU de Massy qui prévoit entre autre une urbanisation d’une partie des terrains d’Air France à Vilgénis et un projet d’aménagement en boulevard urbain de la RD 188.
  • Quartier Camille Claudel à Palaiseau La CAPS confie à l’’Etablissement Public Foncier d’ile de France (EPFiF) le droit d’acquérir les terrains nécessaires à la réalisation du projet d’aménagement. Elle autorise l’institut National de Recherches Archéologiques à réaliser le diagnostic d’archéologie préventive à partir d’octobre 2009.
  • Création d’une Zone d’aménagement différé (ZAD) sur le Plateau de Saclay Socialistes, UMP, Verts, Modem… L’union sacrée est réalisée pour dénoncer la demande du préfet de créer une ZAD, sur les communes de Bures, Gif, Orsay, Palaiseau, Saclay et Saint-Aubin, soit 1285 ha. Il s’agirait, dans le cadre de l’Opération d’intérêt national, « de protéger ces terrains de la spéculation foncière, sans préjuger de leur utilisation future ». Pas dupes, les élus rappellent que cette procédure est généralement utilisée pour favoriser l’urbanisation. Et le périmètre proposé amputerait de 280 ha, les 2300 ha de terres agricoles recensées sur le Plateau de Saclay. Tout ce mois, les Conseils municipaux vont également voter des motions similaires.

Voir la carte de la ZAD préfectorale

  • Motion sur le projet de loi Grand Paris F. Lamy rappelle que l’avis de la CAPS et des communes n’a pas été sollicité sur le projet de loi qui sera présenté le 7 octobre en Conseil des ministres. Le Conseil communautaire s’accorde, après moult amendements (UMP, Verts, …), sur une motion reprenant les critiques partagées.

Voir le texte de la motion

25 septembre A Polytechnique, la nuit des chercheurs commence dès… 14h pour favoriser la rencontre du grand public avec des métiers trop méconnus.

25 Septembre L’ouverture de la saison culturelle sur Palaiseau est l’occasion de présenter un Carnet de saison qui semble mieux refléter le travail du collectif de programmation regroupant la municipalité et les principales associations culturelles. Une soirée conviviale avec un joli spectacle de cirque, mais bien confidentielle.

26 septembre 3122 non, 50 oui : les Palaisiens ont répondu massivement à la consultation nationale contre la privatisation de la Poste qui comptera plus de 2 millions de votants dans l’ensemble du pays. Une action politique qui rassemble les partis de gauche au-delà des rivalités actuelles (du PS au PC en passant par les Verts ou le NPA), et différents syndicats. Une forme d’interpellation directe des citoyens que la nouvelle Constitution pourrait rendre plus fréquent… si le gouvernement présentait les décrets d’application. Référendums qui pourraient également être appliqués au plan local : une autre façon d’associer les habitants à la vie démocratique.

27 septembre François Lamy rend public un courrier qu’il adresse au premier ministre : “Lors d’une récente allocution, [vous avez] indiqué que ce projet de loi serait concerté avec les élus. Or, bien qu’un pan entier soit consacré à l’avenir du Plateau de Saclay, notre communauté d’agglomération n’a pas été consultée ou destinataire pour avis du texte en circulation. Cela n’est pas acceptable ». François Lamy, de rappeler « On ne peut pas d’un côté déclarer que le Grand Paris ne se fera pas sans l’adhésion des citoyens et de l’autre tenir à l’écart les élus locaux représentants 100.000 habitants d’un territoire stratégiquement concerné par le projet ». Pour ce qui est de l’adhésion des citoyens, il n’est pas sûr que la critique porte, lorsque l’on observe le déficit de participation des habitants à l’élaboration des projets portés par la Communauté d’agglomération qu’il dirige.

28 Septembre Le secrétaire d’État Christian Blanc présente son projet sur le Grand Paris aux Conseillers généraux de l’Essonne et au public composé majoritairement d’élus et responsables associatifs. Ses engagements sur la concertation et la gouvernance (avec la seule présence des Présidents de Conseil généraux) et les annonces sur les financements des transports restent à traduire dans les actes : concernant le futur Établissement public Paris-Saclay, « Les élus de la CAPS auront pleinement la possibilité de faire valoir leur préoccupation de participer à la décision », a promis le ministre. Quant aux habitants… rien n’a été dit sur leur participation au projet.

Lire l’article du Républicain Voir la vidéo de la séance publique :

29 septembre Le nouvel Agenda 21 adopté par le Conseil général détaille 18 objectifs pour agir concrètement en faveur du développement durable et solidaire.

30 septembre Selon l’AFP, le dossier du Grand Paris a donné lieu à « une sérieuse passe d’armes entre François Fillon et son secrétaire d’Etat Christian Blanc ». Ce dernier a manifesté publiquement son désaccord avec le Premier ministre sur la dernière version du texte qui « s’écarte de façon très substantielle du produit issu de la consultation qu’il a menée » Une concertation que les élus locaux et les responsables associatifs n’avaient pas trouvé si exemplaire… V. Pécresse, ministre de la recherche, mais surtout candidate UMP aux élections régionales de mars prochain a défendu le nouvel équilibre du texte… qui l’arrangerait peut être si elle se retrouvait en charge de l’appliquer.

30 septembre L’École Polytechnique et Total annoncent la création d’une équipe de recherche commune (une quinzaine de chercheurs et doctorants) dans le domaine des technologies de couches minces de silicium pour améliorer les cellules photovoltaïques. Total investira 8 millions d’euros sur un premier cycle de quatre ans.

L’info sur les sites enerzine.com et actu-environnement.com.

About Palaiseau Autrement