Les élections municipales de 2008

Elections municipales 2008 : le contexte et les listes en présence

Les listes de candidatures ne seront officielles que le 21 février 2008, date limite de leur enregistrement en préfecture. Les informations que nous publions ici sont celles dont nous avons connaissance. Elles n’ont aucun caractère officiel.

Les dernières majorités municipales

2001-2008 Maire : François Lamy (PS)

Majorité : Parti socialiste, Parti communiste, Palaiseau-Autrement, Verts, Agir pour Palaiseau.

Opposition : RPR, UDF

1995-2001 Maire : Jacques Allain (RPR)

Majorité : RPR, UDF, non inscrits droite républicaine

Opposition : Parti socialiste, parti communiste, Palaiseau Autrement, mouvement des citoyens

1989-1995 Maire : Jean Pacilly (PCF)

Majorité : Union de la gauche (PCF, PS, non inscrits)

Opposition : RPR, UDF.

Elections 2008 : la position de Palaiseau Autrement

En 2001, Palaiseau Autrement a participé à la liste de la Gauche plurielle et associative et a contribué, tout au long du mandat, à la réalisation des objectifs que nous nous étions fixés ensemble .

Constatant que ces valeurs de pluralisme et de transparence, et que les méthodes de gouvernance et de travail ne sont plus partagées, l’Assemblée générale de Palaiseau Autrement a décidé de ne pas présenter de candidats aux prochaines élections municipales mais de continuer à s’investir pleinement dans la vie de notre ville. Lire la déclaration de Palaiseau Autrement

Elections 2008 : les listes en présence

Dans l’ordre où elles ont été rendues publiques :

1/12/2007 : Palaiseau passionnément (F. Lamy)

Le tract de candidature

15/12/2007 : Palaiseau à venir (B. Vidal)

Le tract de candidature

14/1/2008 : Palaiseau vraiment à gauche (C. Henry)

Le tract de candidature

27/1/2008 : Réussir palaiseau (F. Vigouroux)

Le tract de candidature

Des réponses à nos questions

Depuis 1995, l’expérience que nous avons acquise, dans le suivi puis dans la gestion des affaires de la commune, nous a permis d’apprendre qu’au delà des grandes intentions qui figurent dans les tracts et les plaquettes de communication des candidats, d’autres questions, plus complexes parfois, nécessitent des prises de positions claires.

C’est pourquoi nous avons rédigé 28 questions, qui permettent d’aborder des sujets primordiaux : relations entre les élus et les habitants, modalités d’exercice du pouvoir, rigueur de gestion…

En questionnant les candidats, nous leur donnons la possibilité de mieux faire connaître leurs aspirations et leurs intentions.

En agissant de même avec tous, nous permettons à chaque électeur d’approfondir sa réflexion avant de voter.

En publiant les réponses reçues, nous incitons les futurs élus à respecter leur parole.

Comprendre, agir, participer… c’est une certaine conception de la vie publique, c’est celle que nous défendons.

Les réponses, dans l’ordre de leur réception

Liste Palaiseau à venir Bernard VIDAL

Palaiseau Avenir

Lire les réponses à nos questions

Lire son programme

 

Liste Palaiseau vraiment à gauche Charles HENRY

Palaiseau vraiment à gauche

Lire les réponses à nos questions

Lire son programme

Liste Palaiseau passionnément François LAMY

Palaiseau passionnément

Lire les réponses à nos questions

Lire son programme

Liste Réussir Palaiseau Francisque VIGOUROUX

Lire les réponses à nos questions en attente

Lire son programme

Pourquoi interroger les candidats aux élections municipales de 2008 ?

Palaiseau Autrement, association politique locale a fait le choix de ne pas présenter des candidats au scrutin de 2008.

Après avoir participé avec une élue dans l’opposition dans le mandat 1995-2001, puis cinq élus dans une majorité de 27 membres dans la période 2001-2008, nous avons estimé que les conditions n’étaient pas réunies pour que notre participation permette de faire avancer les valeurs de démocratie, de citoyenneté et d’écologie qui nous animent.

Mais il ne s’agit pas de quitter le terrain de l’action publique locale. Au contraire !

Dans notre journal, le Petit Palaisien n°17, nous avons rendu publiques les questions qui nous semblent fondamentales pour l’avenir de notre ville. Elles doivent permettre à chaque électeur d’avoir une lecture critique et éclairée des programmes électoraux des listes en présence.

Que penser concrètement des programmes ?

Notre interpellation se décline autour de 5 thèmes :
- les élus, la municipalité, les citoyens
- l’intercommunalité
- l’aménagement, l’urbanisme, le cadre de vie
- la gestion municipale
- l’animation de la cité et la vie locale.

Au delà de la campagne de communication à laquelle se livreront les candidats, nous estimons que ces cinq enjeux constitueront la clef de l’évolution de notre ville.

Avant de prendre connaissance des réponses des candidats, nous vous invitons à lire notre avis sur chacun des points abordés.

Des réponses… à d’autres questions

Comme Palaiseau Autrement l’a fait sur ses thèmes prioritaires, d’autres associations locales ont choisi d’interpeller les candidats aux élections municipales sur les sujets les préoccupant.

Nous indiquons ci-dessous les liens avec leurs sites internet afin que vous puissiez en prendre connaissance.

N’hésitez pas à nous signaler d’autres contributions.

L’inter-bureau FCPE, fédérations des Conseils de parents d’élèves

L’association des amis de la vallée de la Bièvre

Le Groupe de Réflexion, d’Action et d’Animation de Lozère

 

Elections municipales 2008 : Palaiseau Autrement ne présentera pas de candidat

Après plusieurs rencontres avec François Lamy et les représentants des composantes de la liste d’union, l’Assemblée générale de Palaiseau Autrement a pris sa décision.

En 2001, Palaiseau Autrement a participé à la liste de la Gauche plurielle et associative et a contribué, tout au long du mandat, à la réalisation des objectifs que nous nous étions ensemble fixés.

Nous constatons aujourd’hui que ces valeurs de pluralisme et de transparence, et que les méthodes de gouvernance et de travail ne sont plus partagées.

C’est pourquoi, l’Assemblée générale de Palaiseau Autrement réunie le 09/01/2008 a décidé de ne pas présenter de candidats aux prochaines élections municipales.

2007-2008, la fin d’un mandat

Quelques impressions sur la fin du mandat municipal

Qui aurait pensé que ce mandat (2001-2008) se terminerait dans une telle atmosphère ? Les couloirs et les bureaux des élus, plutôt déserts, commissions, réunion de bureau, conseils municipaux annulés, reportés, inexistants, décisions importantes annoncées en séance publique sans travail préalable des élus… Depuis près d’un an, on laisse au personnel, en particulier du cabinet du maire, la gestion des affaires courantes.

Comment expliquer cette situation -paradoxale- lorsqu’on se rappelle l’arrivée d’une municipalité de gauche plurielle, d’abord active avec des élus enthousiastes qui succédait à une municipalité de droite (1995-2001) ayant exercé une gestion libérale, éloignée des Palaisiens et au bilan médiocre.

Il semble clair que F. Lamy a choisi de se passer de la diversité (représentants de la société civile…) qui faisait la richesse de cette liste plurielle. Son attitude renforce les dérives du système légal actuel :

  • une parité, obligatoire au niveau local mais qui disparait rapidement (9 femmes et 31 hommes au Conseil communautaire de la CAPS) ;
  • un mode de scrutin qui ne rapproche pas les citoyens des instances intercommunales ;
  • l’enchevêtrement des instances et des compétences des organismes publics ; voir par exemple l’article sur le GIP créé pour la OIN Massy à Versailles
  • le possible cumul des mandats ;
  • la professionnalisation des élus ;
  • une opposition aux moyens limités ;
  • des programmes électoralistes sans réalisme sur le financement des propositions ;
  • etc. La loi favorise un « présidentialisme local » et un pouvoir concentré : le maire est à la fois le chef de l’exécutif local et du Conseil Municipal ! Lorsqu’il cumule diverses fonctions, c’est finalement la logique des partis qui sort renforcée.

Et les citoyens ? Ils lisent la gazette municipale qui ne transmet guère les discussions et opinions qui font débat. Certes les marchés sont redevenus des forums – ce dont on peut se féliciter – les tracts de campagne sont diffusés, les affiches envahissent la ville… mais les programmes paraissent stéréotypés et les réunions publiques ne sont pas mobilisatrices. Même si quelques discussions sont amorcées, la campagne électorale semble marquée par le découragement voire la résignation.

Il est grand temps de donner de la force à un réseau actif de citoyens qui s’investissent pour l’avenir de notre ville.

 

About Palaiseau Autrement