Gouvernance de l’opération


GIP H-238, la composition

( écrivions nous en fév 2008):

Non, il ne s’agit pas d’un nouveau virus, mais du nom provisoire du groupement d’intérêt public (GIP) qui sera l’outil de gouvernance de l’ OIN ( Opération d’Intérêt National) qui englobe le plateau de Saclay et concerne le territoire de 49 communes d’Epinay à Versailles en passant par une partie de Palaiseau.

Une victoire ? un compromis ?

Un texte de constitution et d’adhésion a été voté par la CAPS, le jeudi 8 novembre. C’ est un pas vers la mise en oeuvre de cet organisme de décision.

Son organisation négociée entre l’Etat, la Région, les groupements intercommunaux, et 49 Communes, est forcément un compromis.

Un fonctionnement classique :

- une assemblée générale dont l’ effectif n’est pas encore défini

- un conseil d’administration de 36 Administrateurs répartis sur 3 collèges

- le bureau, composé de 6 vice présidents

Composition du conseil d’administration :

  • 1er collège
    • Etat  : . 5 administrateurs :
      • 1 vice-président : . Préfet de Région
        - Préfet Yvelines
        - Préfet Essonnes
        - Représentant DRE
        - Représentant DGUHC
    • Région IDF : . 4 administrateurs :
      • 1 vice-président : . Président de la CRIDF
        - 3 conseillers régionaux
    • CG 91 et 78 : . 4 administrateurs :
      • 2 vice-présidents
        - 2 représentants
    • les EPCI  : . 11 administrateurs  :
      - 2 représentants Communauté d’agglomération Europ’Essonne
      - 2 représentants Communauté d’agglomération du plateau de Saclay
      - 2 représentants Communauté d’agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines
      - 2 représentants Communauté de communes Versailles–Grand-Parc
      - 1 représentant Communauté de communes Cœur du Hurepois
      - 1 représentant des Ulis
      - 1 représentant de Vélizy
  • 2e collège : Pour les communes : . 6 administrateurs
    • 1 vice-président
      - 3 représentants de l’Essonne
      - 3 représentants des Yvelines
  • 3e collège :P rofessionnels et société civile 6 administrateurs :
    • 1 vice-président
      - 1 représentant pour les universités
      - 1 représentant pour les grandes écoles
      - 1 représentant pour la recherche-
      - 1 représentant pour l’économie/sociale
      - 1 représentant pour l’agriculture
      - 1 représentant pour l’environnement

L’objet

Il est d’essayer de concilier des politiques différentes et de mettre en oeuvre des actions communes pour :
- valoriser, développer promouvoir le potentiel de recherche et développement présent sur son territoire, en appui sur les pôles de compétitivité ;
- organiser les espaces en vue de concilier la valorisation des sites : paysages, milieux naturels et agricoles, avec le développement économique scientifique et résidentiel ;
- accompagner l’évolution des propriété publiques de l’Etat et de ses établissements publics, en cohérence avec les objectifs du OIN ;
- conduire l’ensemble de ces aménagements dans le souci d’exemplarité innovatrice, respectueuse des préceptes du développement durable.

 

Vers une agence d’urbanisme ….

Les élus des communautés de Versailles Grand-parc, Europ’Essonne, Plateau de Saclay, Saint-quentin-en-yvelines ont été réunis à Versailles le 7 novembre 2007 pour le lancement de l’étude de configuration d’une agence d’urbanisme couvrant le territoire de l’Opération d’Intérêt National.

L’IAURIF a été désignée pour réaliser une étude en vue de la mise en place de cette agence

les grandes missions d’une agence

- veille, observation du territoire, tableaux de bord, Système d’information Géographique (SIG)

- Planification et évaluation territoriale : diagnostics et projet de territoire (SCOT, PLU, PLHI, PLD)

- prospective, innovation, boîte à idées
- appui technique au débat local
- Actions pré-opérationnelles

quel territoire ?

les questions posées à l’étude

- quels enjeux et priorités pour le territoire ?
- quels liens et éléments fédérateurs pour ce secteur ?
- quel rôle pour une agence d’urbanisme ?
- quel positionnement face aux autres acteurs ?
- quels périmètres d’actions et d’observation ?
- quels partenaires ?
- quels financements ?
- quelle taille et quelles qualifications pour quels travaux prioritaires ?

About Palaiseau Autrement